Le CDRT, Vingt ans après !

Le 24 avril 1998, 150 cadres de la région Marrakech-Safi (universitaires, ingénieurs, médecins, enseignants et entrepreneurs, etc..) se sont rencontrés et ont décidé de créer le Centre de Développement de la Région de Tensift (CDRT).
Ces vingt ans d’existence du CDRT ont été consacrés à approfondir les réflexions sur les problématiques du Développement de la Région, à renforcer les capacités de la population, en particulier des jeunes, des femmes et des institutions locales, à réaliser des projets pilotes dans les domaines artistique et culturel, de protection de l’Environnement, d’activités génératrices de revenus en milieu rural et urbain, et à organiser des opérations de solidarité sociale active.

Depuis la création du CDRT, les membres du Centre ont toujours adopté une démarche partenariale qui consiste à associer l’ensemble des forces vives (experts, ONG, Université, chambres des métiers et institutions nationales et internationales) dans la réflexion autour des principales préoccupations du développement régional (pauvreté, formation des ressources humaines, rareté de l’eau, protection de l’environnement, emploi des jeunes, mobilité, monde rural etc..). Après,lesrecommandations de notre réflexion murie autour d’une problématique donnée, vont nous guider pour la réalisationde projets pilotes sur le terrain pour test et validation. La démarche adoptée pour tous ces projetspilotes réalisés par le CDRT est la suivante : une fois le projet réussi, le CDRT se retire pour que l’Etat et les autres institutions concernées prennent la relève en s’inspirant des projets réussis.
Ces vingt années d’expérience nous ont réconfortés dans notre approche initiale ; à savoir que le développement du pays est un processus complexe et de longue haleine et exige la synergie de tous les acteurs avec le respect des prérogatives de chacun ; et où la société civile joue un rôle important dans ce processus aux côtés des autres acteurs (Etat, élus, secteur privé, etc..).
Durant ces 20 ans de notre existence, nous avons pu maintenir notre action en faveur du développement régional sans aucune interruption, ceci grâce en particulier à notre indépendance, à la transparence de nos finances et au travail d’équipe et à la motivation de nos membres et de notre personnel administratif. Les efforts du CDRT durant cette période ont été récompensés au niveau national par l’octroi du statut d’utilité publique à notre Centre en 2006 et au niveau international en devenant membre Observateur de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques depuis 2010 et Membre du comité Banque Africaine du Développement- société civile, représentant la région Afrique du Nord en 2018.
Le CDRT a aussi pu tisser des relations de collaboration et de partenariat avec une centaine d’associations locales avec lesquelles il agit localement et qui lui permettent d’asseoir sa vocation régionale ; nombreuses d’entre elles ont pu se développer et mener des projets consistants.
Ce vingtième anniversaire a été l’occasion de procéder à l’évaluation du travail accompli et de son impact sur le développement de la Région, et de revoir les grands axes de travail du CDRT à la lumière du contexte actuel. Il s’agit de renforcer l’ancrage territorial régional du Centre, de donner plus d’importance à l’évaluation, aux impacts du changement climatique sur le développement régional, à la formation et l’employabilité des jeunes, au volet culturel et artistique et à l’ouverture sur l’Afrique.

Ahmed Chehbouni, président du CDRT